Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:45

 

PALLENIS EPINEUX 1PALLENIS EPINEUX 2Le pallénis épineux ou astérolide épineuse est une plante annuelle ou bisannuelle couverte de poils doux qui pousse en zone méditerranéenne, dans les endroits rocailleux, les friches, les talus, les garrigues...

 

Son port est érigé et ses ramifications peu nombreuses sont plus longues que la partie principale.

Les feuilles allongées et étroites sont en forme de canal.

Les fleurs jaune vif de 2 cm de diamètre ont des fleurons rayonnants et en disque et sont entourées par un collier de 5 à 8  bractées longues et étroites à sommet piquant.

 

 

 

 

 

Sources :

Site :  instants de saisons et livre Larousse Nature en poche : Fleurs de Méditerranée

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans FLEURS - FRUITS
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 08:30

SILENE FLEUR-DE-COUCOU 2SILENE FLEUR- DE- COUCOU 1Cette jolie plante haute de 30 à 70 cm se rencontre dans les prairies humides, les marais, marécages et au bord des cours d'eau.

Elle se reconnaît facilement à l'apparence déchiquetée de ses fleurs rose vif ou rouges.

Chacun de ses 5 pétales est divisé en 4 lobes : 2 grands et 2 petits.

Ils surmontent des sépales rayés de rouge et soudés en tube.

Les feuilles opposées sont en général poilues.  

 

L'espèce devrait son nom à sa période de floraison quand le coucou commence à chanter (de mai à août).

Lychnis signifierait "lampe" car une espèce voisine du même genre : " Lychnis coronaria " servait à faire des mèches pour les lampes à huile.

 

Commune dans toute l'Europe, elle tend à disparaître en même temps que les zones humides.

 

Sources : Wikipédia et Larousse Nature en poche : Fleurs sauvages.

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans FLEURS - FRUITS
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 08:35


ARAIGNEE THOMISE CRABE NAPOLEON 1ARAIGNEE THOMISE CRABE NAPOLEON 2L'araignée Napoléon nommée ainsi à cause du motif noir ornant son dos et ressemblant au bicorne de l'empereur, est une araignée crabe aux couleurs vives (orange-rouge dans le nord de la France, blanc-jaune dans le sud).

 

On la trouve sur de nombreuses fleurs, mais elle est très souvent sur des ombellifères.

La taille de la femelle varie de 6 à 9 mm, alors que le mâle ne mesure que 3 à 4 mm.

 

Les araignées crabes dont elle fait partie ne font pas de toile et leurs pattes antérieures sont plus grandes que les postérieures. Elles peuvent se mouvoir rapidement sur le côté ou en arrière pour échapper aux prédateurs.

 

L'araignée Napoléon pratique la chasse à l'affut. Elle attend patiemment sa proie sur une fleur (de quelques heures à plusieurs jours, car ses possibilités de jeûne sont quasiment illimitées), installée sur ses deux pattes arrière, les deux avant placées latéralement en demi-cercle.

Dès qu'une proie se présente, l'araignée se précipite, étreint la victime de ses pattes antérieures et lui inflige une morsure en général derrière la tête pour lui injecter un venin foudroyant.

Ensuite, elle injecte des sucs digestifs (l'araignée se nourrit exclusivement de substances liquides) pour aspirer le contenu de sa proie.

Près de 90% des insectes évitent les plantes où une tâche colorée apparaît (instinct de survie sans doute).

 

Sur les photos, on la voit dévorer une fourmi (c'est une des rares araignées à le faire) mais elle peut s'en prendre à des proies plus grosses, telles que des abeilles ou d'autres araignées.

 

Pour en savoir plus sur l'araignée Napoléon : ici.

 

Pour la voir en gros plan : ici.

 

Voir article dans la revue LA  HULOTTE N° 60

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans INSECTES - MOLLUSQUES
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 08:00

2 JEUNES FAUCONS CRECERELLES AU NIDLorsque l'on voit un oiseau (de la taille d'une tourterelle) faisant du vol sur place dans le ciel, queue et ailes largement déployées, il y a de fortes chances qu'il s'agisse du faucon crécerelle.

On dit qu'il fait le " Saint-Esprit ". Dans cette position, seules les ailes bougent, comme animées d'une vibration sans fin.

Il scrute le sol et s'il aperçoit un petit rongeur, il plonge comme une pierre, ailes fermées.

Avant d'atteindre le sol, il ouvre de nouveau ses ailes, saisit sa proie dans ses griffes et repart dans le ciel.

 

Son corps est fin, élancé, la queue est longue, les ailes pointues.

 

Le mâle a la tête rayée de sombre avec une fine moustache à la base du bec (chez la femelle, elle est moins prononcée), le bas du dos et la queue sont de couleur ardoise. Le reste du dos est brun noisette moucheté de noir.

La femelle est plus rousse. Les jeunes sont identiques à la femelle.

 

Son envergure est de 0,70m à 0,80m. Il est très répandu en France.

 

Il ne construit aucun nid, il adopte de vieux nids de pies ou de rapaces et souvent des bords de fenêtres de vieux bâtiments.

 

Des nichoirs artificiels spécifiques lui conviennent.

La ponte a lieu en avril-mai, constituée de 5 à 7 oeufs (38x30) blanchâtres recouverts de tâches rouge brique. Ils sont déposés sur le fond nu de la cavité ou du vieux nid.

L'incubation d' 1 mois est assurée par la femelle.

Le séjour des jeunes au nid est de 1 mois.

 

La nourriture des petits est constituée de petits rongeurs, parfois de petits oiseaux (moineaux), lézards, insectes...

L'arrivée au nid pour le nourrissage est annoncée par des cris stridents de l'adulte.

 

C'est un oiseau sédentaire.

 

Des chercheurs finlandais affirment que le crécerelle est capable de voir dans l'ultraviolet, ce qui expliquerait son efficacité dans la chasse des campagnols.

En effet, les marqueurs odorants de ces rongeurs (urine, excréments), absorbent les UV ce qui en font d'excellents indicateurs pour le crécerelle qui peut "scanner" depuis le ciel une grande portion de territoire et sélectionner ainsi ses meilleurs territoires de chasse.

La photo des jeunes au nid a été prise en digiscopie le 22 juin 2006.

Crédit photo ci-dessous : crécerelle adulte femelle : © Juan Pablo Fuentes Serrano

 

  Source : Guide vert SOLAR : Le s oiseaux de France. FAUCON CRECERELLE FEMELLE

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans OISEAUX
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:15

  

BENOÎTE COMMUNE1
BENOÎTE3

BENOÎTE COMMUNE2

Cette plante qui passe facilement inaperçue est pourtant bien jolie !

On la rencontre dans les bois, le long des haies et des routes, souvent dans des endroits ombragés.

 

Elle a une hauteur de 40 à 70 cm et sa fleur fait de 1 à 1,5 cm de large, la floraison se déroulant de mai à septembre.

 

Les fleurs à 5 pétales jaune pâle ne se développent pas toutes en même temps sur les tiges minces et ramifiées (voir   photo du haut). Elles coexistent avec les fruits (des groupes d'akènes à styles crochus caractéristiques (photo de droite).

 

Les feuilles (photo du haut) sont dentées et profondéments lobées ou divisées en folioles.

 

Source : Larousse Nature en poche : fleurs sauvages.

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans FLEURS - FRUITS
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:20

cigogne AFP Photo DDP Michael Urban germany utLe mâle cigogne bleu et sa compagne (de couleur naturelle), viennent de donner naissance le lundi 7 juin à 3 cigogneaux noir et blanc.

 

Le mystère de cette couleur artificelle n'est toujours pas éclairci et il faudra attendre de pouvoir récupérer des plumes sur le nid afin d'analyses.

 

Crédit photo : AFP photo DDP Michael Urban Germany Out

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans BREVES DE NATURE
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 10:10


TRICHIE FASCIEEVendredi dernier je regardais dans mon jardin, butiner les abeilles et les bourdons sur les fleurs de spirées, lorsque mon regard fut attiré par un joli insecte (d'environ 1 cm) que je n'avais jamais vu auparavant .

 

Cet insecte s'appelle laTrichie fasciée, c'est un coléoptère, un scarabée au corps trés velu avec des tâches noires sur des élytres jaunes ou orangées. Elle vit surtout sur des ombellifères, mais on la trouve sur beaucoup d'autres fleurs où elle butine.

 

Les oeufs sont pondus dans des débris végétaux, du bois pourri (hêtre, aulne, bouleau...); le développement de la larve dure 2 ans; elle se nymphose dans le bois à l'intérieur d'un cocon de sciure et d'excréménts.

 

Source : Larousse nature en poche : insectes et araignées.

 

 

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans INSECTES - MOLLUSQUES
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 08:51

CANTHARIDEJe ne résiste pas à l'envie de vous présenter ce cantharide, même si cela fait double emploi avec l'article du mercredi 2 juin 2010.

 

Je trouve en effet son attitude intéressante, il a l'air de se demander ce que je fais ici à l'importuner dans son travail !

 

Son regard est expressif !

 

Photo prise le 7 juin 2010.

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans INSECTES - MOLLUSQUES
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 10:13

PIC VERTLocalement appelé oiseau de pluie ou pleupleu, le pic vert de la grosseur d'une tourterelle, a un plumage vert et jaune.

Les plumes de la tête sont d'un rouge éclatant.

Chez le mâle (photos), de chaque côté du bec, une tâche rouge encadrée de noir dessine une "moustache". Chez la femelle, celle-ci est entièrement noire. Le croupion est jaune.

 

Les jeunes ont à peu près le même plumage que les adultes mais il est fortement tacheté et barré.

Les pattes sont courtes et les doigts sont pourvus d'ongles solides et recourbés. deux sont dirigés en avant et deux en arrière, ce qui lui permet de grimper facilement aux arbres en prenant appui sur les plumes de la queue.

 

On le trouve un peu partout, y compris dans les parcs et jardins, mais pas en Corse.

 

Un ricanement sonore signale son vol onduleux.

Le pic vert tambourine rarement.

Le mâle creuse en  avril une cavité de 50 cm de profondeur dans un tronc souvent pourri à une hauteur comprise entre 2 et 6-8 m.La cavité peut-être réoccupée l'année suivante.

La femelle pond de 5 à 7 oeufs (31 mm X 22 mm) blanc brillant, couvés alternativement par le mâle et la femelle pendant une quinzaine de jours.

Les jeunes sont nourris de fourmis et de leurs nymphes et ils quittent le nid après 18 à 21 jours et restent proches du trou où ils se réfugient la nuit.

 

Le pic vert se nourrit au sol, principalement de fourmis (90%) qu'il capture avec sa longue langue gluante (5 fois la longueur de sa tête), d'insectes, de vers de terre, limaçons et escargots, mais il consomme également des graines et des baies.

Il est sédentaire, un peu erratique en hiver.

 

(Photos prises dans mon jardin au mois d'avril 2010).

 

Source : guide vert SOLAR

 

Pour plus d'informations sur cet oiseau, voir ici et .


 

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans OISEAUX
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 09:20

EGLANTINE 1

EGLANTINEL'églantier des chiens est l'une des plus belles plantes du début de l'été.C'est un rosier sauvage utilisé comme greffon pour la création de roses car il est considéré comme pur.

 

Il a des tiges arquées épineuses qui grimpent dans les haies ou les buissons.

 

Les tiges et les feuilles sont glabres (dépourvues de poils) et les épines sont crochues comme un bec d'aigle.

 

Les fleurs inodores ont 5 pétales blancs, en général lavés de rose pâle, entourant les nombreuses étamines jaunes.

 

Les feuilles alternes ( feuilles qui ne sont pas insérées au même niveau de la tige) et pennées ( folioles  disposées en rang le long de la nervure principale) sont à 5-7 folioles dentées.

 

On prétendait autrefois à tord que la racine de l'églantier soignait la rage d'où le nom de rose de chien.

 

Ses fruits appelés les cynorhodons ou "gratte cul" sont de couleur rouge et de forme ovale. Ils ont longtemps été utilisés pour calmer la toux et les gorges douloureuses.

 

Ils peuvent aussi être utilisés pour obtenir du vin.

 

Une espèce proche, l'églantier des champs à les fleurs blanches.

 

Source : Larousse nature en poche : Fleurs sauvages.

Repost 0
Published by J-P DUDUL - dans FLEURS - FRUITS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de J-P DUDUL
  • Le blog de J-P DUDUL
  • : Bonjour et bienvenue sur mon site. Sur ce site, je n'ai pas la prétention de montrer des photos "artistiques", mon but est de faire découvrir la nature en photographiant ses différents éléments : fleurs, plantes, insectes, oiseaux... que l'on côtoie chaque jour sans les remarquer. "Donner envie d'observer la nature pour avoir envie de la protéger". JP Dudul
  • Contact

Introduction

Dimanche 10 janvier 2010 7 10 /01 /2010 11:06


Sur ce site, je n'ai pas la prétention de montrer des photos "artistiques", mon but est de faire découvrir la nature en photographiant ses différents éléments : fleurs, plantes, insectes, oiseaux... que l'on côtoie chaque jour sans les remarquer.


"Donner envie d'observer la nature pour avoir envie de la protéger"


JP Dudul

Recherche

Digiscopie

Lundi 11 janvier 2010 1 11 /01 /2010 15:55
Les photos de l'album "oiseaux" ont été réalisées en digiscopie avec une longue vue KOWA TSN 620,  équipée de verres non traités, d'où des clichés flous mais exploitables.

L'appareil photo utilisé avec la longue vue est un compact CANON Powershot A520
A compter du mois d'avril 2010, dans l'album oiseaux, il y aura des photos faites en digiscopie et d'autres prises avec le NIKON D3000,  l'objectif 18-105 ou l'objectif 85 macro. J'indiquerai sous les photos, celles faites uniquement en digiscopie.


Archives

Ma galerie

Vous pouvez découvrir ma galerie photos  en cliquant sur le lien 

Elle évoluera par l'ajout plus ou moins régulier de photos.

Vous pouvez commenter les photos, un cadre est réservé à cet usage sous chacune d'elles.

 

link

 


INSTANTS DE VIE

 

 

VISITEURS